Lettre aux bienfaiteurs

01/07/2023

Bien chers Amis et Bienfaiteurs,

Mon long silence est bien coupable, et je vous prie de bien vouloir me pardonner. Je suis devenu par la force des choses très lent dans tout ce que je fais car je me suis cassé successivement les deux tendons quadricipitaux de mes genoux et leur reconstruction ne se passe pas très bien. Je suis obligé de marcher avec une canne, et j’ai besoin d’une grue pour descendre de mon lit. Quant à monter sur une chaise pour changer une ampoule au plafond, cela relève d’une opération impossible. Mais j’ai des fidèles très patients qui m’aident de leur mieux. Le poids des ans est là, bien humiliant, et je me retrouve dans l’impossibilité physique de faire même un semblant de génuflexion pendant la sainte Messe !


Merci à tous nos bienfaiteurs
, que je ne peux souvent pas même remercier en personne, n’ayant ni leurs noms, ni leurs adresses. Alors je ne les oublie pas pendant la récitation de mon Rosaire quotidien. C’est grâce à tous ces donateurs que nous avons pu nous lancer dans l’aménagement d’une vieille grange à un quart d’heure de Padiès, sous une charpente magnifique de huit mètres au-dessus du sol. Cette grange, qui deviendra une chapelle si Dieu veut, est généreusement mise à notre disposition par des fidèles de la toute première heure. Nous avions deux fidèles il y a trois ans, vingt-cinq aujourd’hui, mais nous pourrons en recevoir une centaine dans cette nouvelle chapelle ! Les travaux avancent très lentement, car ces messieurs les artisans travaillent en général quand ils le veulent ou le peuvent. Merci à tous les fidèles qui sont venus aider à tout déblayer, car nous faisons nous-mêmes tout ce que nous pouvons. Nous avons trouvé un autel, les bancs, le banc de communion, une petite chaire à prêcher, un orgue, le confessionnal, le chasublier, le grand crucifix d’autel, une belle statue de Notre Dame pour l’extérieur, une magnifique statue grandeur nature de saint Ignace de Loyola … Il est évident que tout cela entraîne des frais importants, et je remercie tous ceux qui nous ont déjà aidés. Merci par avance à tous nos bienfaiteurs, à tous ceux qui pourront continuer à le faire dans le futur, car votre soutien financier est nécessaire pour la poursuite de l’œuvre. Si Dieu le permet, nous pourrions peut-être inaugurer cette chapelle vers la fin de cette année ou au début de l’année prochaine.


Le site Internet dame-marie.net
 s’est beaucoup développé et ce sont plus de cinq cents familles qui se connectent à la vidéo de la sainte Messe dominicale. Le nouveau cours sur les Actes du Magistère publié sur YouTube est également suivi par plusieurs centaines de personnes. J’espère que les fidèles seront de plus en plus nombreux à suivre ce cours afin de nous aider à conserver la foi dans la fidélité à l’enseignement magistériel de l’Église Catholique. Les abonnés au site Internet semblent aussi très assidus, et je découvre que ce sont surtout des jeunes convertis ou en voie de l’être.


Les retraites
 sont toutes pleines, car je n’ai que six chambres dans le gîte que je loue pour cela. Saint Ignace de Loyola n’a pas son pareil pour renforcer la Foi dans les âmes de nos Catholiques. Je continue de desservir nos deux petites missions à Andorre et près de Cahors une fois par mois. Il y a parfois cinq nationalités différentes qui assistent à la Messe d’Andorre, et je suis obligé de prêcher en espagnol, seule langue que tout le monde parle.

Que Dieu vous bénisse tous. Tout dévoué en Notre Seigneur Jésus-Christ et Sa très sainte Mère.


Padiès, le 1er juillet 2023, en la fête du Précieux Sang

abbé Jean-Luc Lafitte, Prêtre Catholique

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Add New Playlist